Introduction au radon – Inspection Elite

À proximité des montagnes montérégiennes, le risque d’avoir du radon dans son sol est élevé. Nous recommandons de procéder à un test de radon par mesures préventives.

Qu’est-ce que le radon?

Le radon est un gaz radioactif incolore et inodore provenant de la décomposition du radium et de l’uranium dans le sol et présent dans la croûte terreste de notre belle planète terre. Il est considéré comme la seconde cause de cancer du poumon après le tabagisme par Santé Canada et l’Association pulmonaire du Québec. À l’air libre, il ne constitue pas un risque. Cependant, en s’infiltrant dans les espaces clos des bâtiments, la concentration peut représenter un risque pour la santé des personnes. Comment le radon peut s’infiltrer? Par les fissures des fondations ou dans la dalle de béton en sous-sol, les planchers en terre battue tel les vides sanitaires ou surnommé cave de service, les bassins de captations (puisard), par les percements de toute nature des fondations et de la dalle de béton . Par les joint de fondations de blocs de béton ou de pierres jointées ou par un sous-sol en terre battue sans coupe-vapeur continu.

Les agences de santé internationales et les grandes organisations ont reconnu que le radon est un agent cancérogène selon santé Canada.

Comment savoir si des risques associés au radon sont présent dans ma maison?

Seul une prise de mesure à l’aide d’équipements appropriés peut déterminer le niveau de radon présent. Le niveau de radon se mesure en becquerel par mètre cube, bq/m3. Au Canada lorsque le niveau est supérieur à 200 Bq/m3 des mesures d’atténuations doivent être prises pour la santé des occupants.

Les endroits ciblées par une prise de mesure devrait être situées là où les personnes passent 4 heures et plus par jour. Il est inutile de réaliser une prise de mesure de radon pour un endroit où la durée du passage est occasionnelle comme une salle de lavage en sous-sol.

Comment effectuer une prise de mesure?

Santé Canada recommande une prise de mesure sur une période minimale de 3 mois et idéalement sur une période de 12 mois. La période idéale étant d’octobre à avril. Les mois d’hiver ou nous ventilons le moins nos habitations représente la période idéale. Plus la période de mesure est longue, plus sera précis le résultat.

Pour plus d’information, nous recommandons de consulter les sites suivants et les diverses émissions télé traitant du sujet :

http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/radon-domiciliaire/

http://www.canadiensensante.gc.ca/security-securite/radiation/radon/home-test-maison-fra.php

http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/radiation/radon/faq_fq-fra.php

Article publié par Yannick Brochu, inspecteur de bâtiments pour Inspection Elite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.